Comment gérer les risques psycho-sociaux au sein de mon entreprise ?

11/05/2016

054 - article 1.jpg
Quand on parle de risques psycho-sociaux, on parle d’un déséquilibre entre un salarié et son environnement de travail. On parlera également de bien-être pour le salarié et de performance pour l’entreprise.

Ces risques sont inscrits dans les articles L.4121-1 et suivants, d’une part, et R.4121-1 et 2 du Code du travail d’autre part. Pour lutter contre les risques psychosociaux, l’article L. 4121-2 du Code du travail définit les principes généraux de prévention.

Des actions peuvent être mises en place par l’employeur afin d’améliorer la conception des postes de travail, le choix des équipements, des méthodes de travail. A cet effet, il existe 3 axes de développement qui sont :

1. La prévention primaire : axe prioritaire posé par la loi, qui consiste à adapter les situations de travail pour réduire l’exposition au risque

2. La prévention secondaire : lorsque l’exposition peut être évitée, on conçoit des parades pour atténuer l’impact sur la santé

3. La prévention tertiaire : c’est-à-dire la détection, le soutien et le traitement des situations de souffrance

Ces 3 axes de développement permettent ainsi de poser les jalons au sein des entreprises d’un ensemble de règles assurant une bonne voire une meilleure prise en main vis-à-vis de la gestion des risques psycho-sociaux. Ces jalons sont :

  • L’adaptabilité du travail demandé aux capacités et aux ressources des salariés
  • La définition claire des rôles et des responsabilités de chacun
  • La procuration de la possibilité aux salariés de participer aux actions de changements qui affecteront leur travail
  • La simplicité des échanges et du dialogue entre tous les acteurs de l'entreprise
  • L’organisation du travail pour le rendre plus stimulant
  • L’amélioration de la communication sur la stratégie de l’entreprise et ainsi réduire les incertitudes

La reconnaissance mais surtout l’évaluation de ces risques professionnels est important car cela peut permettre un traitement adéquat et pertinent. Supprimer ou réduire ce type de risques est donc une action essentielle, relevant de la responsabilité de l’employeur, au même titre que la sécurité au travail.

Ainsi une démarche méthodique de détection doit être engagée. L’identification des risques suppose une bonne connaissance en termes d’équipement de travail, de substances éventuellement toxiques, de méthode et d’organisation de travail.

Si les risques psychosociaux sont indéniablement liés aux conditions générales du travail, elles auront un impact sur le bien-être (moral et physique) du salarié, entrainant une maladie professionnelle/ un accident de travail.  Les risques psychosociaux peuvent également découler d’une absence de cohésion, par exemple en termes de management.

Qwesta vous propose de prendre quelques minutes pour évaluer GRATUITEMENT le niveau des risques psycho-sociaux dans votre entreprise.

> Vous êtes dirigeants ou manager : accéder au diagnostic

> Vous êtes collaborateur : accéder au diagnostic


Ils nous soutiennent :