Quels sont les 5 drivers de motivation ?

08/03/2017

Drivers de motivation.jpg

Les drivers sont des messages qui, à force d’être répétés, influencent inconsciemment notre comportement depuis notre enfance. Chacun d’entre nous possède un ou deux drivers professionnels dominants. Ainsi un « Sois parfait » est réfléchi et prudent, un « Sois fort » plutôt actif, un « Fais des efforts » se montrera plutôt volontaire et persévérant, un « Dépêche toi » agira dans la précipitation et l’action. Enfin le « Fais plaisir » sera davantage attentif aux autres.

Taibi Kahler a développé la Process Communication Management dans les années 1970, basée des liens forts avec l’Analyse Transactionnelle et notamment les messages contraignants.

Il a identifié des conditionnements qu'il a baptisés Drivers. Ceux-ci sont des messages contraignants, que nous avons intégrés à notre insu, généralement pendant notre enfance. Ils guident nos actes, décisions et comportements, malgré nous, ceci aussi bien sur le plan personnel que sur le plan professionnel.

Chaque driver génère des inconvénients très consommateurs d’énergie. Cependant, ils peuvent apporter des avantages certains, si nous les utilisons de manière consciente.

Chacun d’eux sera confronté à des risques liés à :

  • La méconnaissance de la mission ou de ce qui est réellement important pour le « Sois parfait »,
  • La méconnaissance du besoin des autres ou des priorités des autres pour le « Sois fort »,
  • La méconnaissance des possibilités de déléguer ou de solliciter l’aide des autres pour le « Fais des efforts »,
  • La méconnaissance des plans d’actions et de l’importance de la préparation pour le « Dépêche toi »,
  • La méconnaissance de la capacité à dire « Non » sans blesser les autres pour le « Fais plaisir ».

Tour d'horizon des 5 drivers de motivation

1. Le « Sois fort»

Son objectif : « ne jamais avoir besoin des autres »…

Si votre levier de motivation principal est 'sois fort' ou 'be strong' en anglais : vous avez appris à ne jamais montrer vos sentiments, vous préférez la difficulté de tout affronter seul plutôt que de faire confiance ou de parler de vous.

Apprenez à vous ouvrir aux autres, à faire confiance. Pour vous, lâcher prise, c’est accepter d’avoir des émotions, les assumer et les partager.

> Un « Sois fort » au positif : capable de gérer un niveau de stress important, il est un véritable atout dans une équipe de travail. De plus, il reste calme, endurant et fort face à l’adversité ou la contradiction. Il sera donc capable de gérer des situations conflictuelles ou des situations de crise sans perdre ni calme, ni sérénité.

> Un « Sois fort » au négatif : la plus grosse incapacité du « Sois fort» est d’accepter la faiblesse, que ce soit la sienne ou celle des autres. Ils se montreront donc parfois durs et inhumains. Cette inhumanité sera renforcée par sa difficulté à parler de ses émotions ou à se confier sur le plan de l’intimité.

Pour en savoir plus sur ce driver : cliquez-ici

2. Le « Fais des efforts »

Son objectif : « montrer qu’ils font de leur mieux », « tu dois faire plus d’efforts »…

Si votre levier de motivation principal est 'fais des efforts' ou 'try hard' en anglais : il vous est difficile de concevoir que les choses puissent se faire simplement, sans vous donner beaucoup de mal et y consacrer toute votre énergie. Réussir simplement serait presque culpabilisant !

Pour vous, lâcher prise, c’est déculpabiliser, accepter de vous détendre et arrêter de penser qu’il vous faut absolument subir une pression énorme pour réussir.

> Un « fais des efforts» au positif : est un bout en train dans une équipe. Il aime la nouveauté et les projets. Il est plein d’énergie et entraînera les autres dans un sillon positif et suscitant l’adhésion aux projets en cours.

> Un « fais des efforts» au négatif : il s’épuise aussi vite qu’il s’est enthousiasmé. Il aura tendance à ne faire que ce qui lui plaît, laissant de côté les tâches ingrates quitte à agacer son entourage. C’est aussi un râleur incorrigible.

Pour en savoir plus sur ce driver : cliquez-ici

3. Le « Dépêche-toi »

Son objectif : « Nous avons peu de temps pour faire tout ce que nous avons à faire »…

Si votre levier de motivation principal est 'dépêche-toi' ou 'hurry up' en anglais : vous devez être très souvent en retard, mais l’urgence ne vous empêche pas de rester efficace. Vous multipliez les activités en parallèle, vous voulez tout faire en même temps … attention de ne pas trop vous disperser et de ne rien faire jusqu’au bout par manque de temps.

Pour vous, apprendre à lâcher prise, c’est apprendre à prendre son temps, à ralentir… redevenir mono tâche pour vivre l’instant.

> Un « dépêche-toi » au positif : il travaille vite, est capable d’abattre une quantité effrayante de travail aux yeux des autres. Il pense vite et souvent bien. Il est donc un allié de qualité dans des professions d’urgentistes ou d’action. Il est résistant au stress et à la pression.

> Un « dépêche-toi » au négatif : adepte de la procrastination et de la dernière minute, il peut se montrer très stressant pour son entourage. Dans sa précipitation, il commet souvent des erreurs importantes qui peuvent se montrer graves. Il est distrait et oublie ses affaires, ou bouscule les autres dans sa précipitation.

Pour en savoir plus sur ce driver : cliquez-ici

4. Le « Fais plaisir »

Son objectif : « s’occuper du mieux possible des personnes qui les entourent »…

Si votre levier de motivation principal est 'fait plaisir' ou 'please others' en anglais : même si l’on ne vous demande rien, vous être un vrai saint-bernard. Les autres passent avant vous… quitte à adopter leur point de vue ou leurs idées.

Mais n’est-ce pas une façon de chercher des signes de reconnaissance et de sentir que l’on vous aime ? Pour vous, lâcher prise, c’est vivre selon vos valeurs et non celles des autres. Il faudra apprendre à dire non et à affirmer vos envies et vos sentiments.

> Un « fais plaisir» au positif : orienté vers les objectifs et les solutions des autres, il est un véritable atout dans un travail d’équipe où il œuvrera d’arrache pied à l’amélioration de l’ambiance et de la bonne entente entre ses membres. Il aime à prendre soin des autres avec des petites attentions de confort ou d’ambiance : par exemple il pensera au café pour les pauses ou à la musique d’ambiance pour la détente.

> Un « fais plaisir» au négatif : le plus gros problème du « fais plaisir » est qu’il est incapable de se positionner clairement surtout lorsqu’il s’agit de faire une critique constructive, de proposer un point d’amélioration ou de donner une évaluation négative du travail d’un collaborateur. Il ferait donc un très mauvais chef.

Pour en savoir plus sur ce driver : cliquez-ici

5. Le « Sois parfait »

Son objectif : « l’impeccable, le sans faute, le nickel, le parfait »…

Si votre levier de motivation principal est 'sois parfait' ou 'be perfect' en anglais : chez vous rien n’est le fruit du hasard, tout est réglé dans les moindres détails. Votre vie se résume à essayer de toujours faire plus et mieux.

Attention au burn-out, vous risquez de vous épuiser à toujours vouloir dépasser la demande. Pour vous, lâcher prise, c’est vous donner le droit de faire des erreurs, de ne pas toujours faire mieux ni plus, de vous reposer.

> Un « sois parfait » au positif : il est sage, orienté vers les objectifs et les solutions, il possède une excellente moralité avec des normes et des valeurs élevées. Il se montrera particulièrement compétent en matière d’organisation, de méthodologie, de procédures…

> Un « sois parfait » au négatif : se montre critique, dogmatique, voire fanatique. Il déprime par autocritique. Il se concentrera davantage sur le « comment faire » que sur le « quoi faire ».

Pour en savoir plus sur ce driver : cliquez-ici

Comment transformer les inconvénients en avantages ?

La première étape est la prise de conscience. Ensuite, il sera question d’émettre un nouveau message, et ce plusieurs fois, afin que l’inconscient se « reprogramme ». Ainsi :

  • « Sois parfait » deviendra « Tu as le droit de faire des erreurs », « Sois comme tu es »
  • « Fais plaisir » deviendra « Fais-toi plaisir », « écoute-toi », « exprime tes émotions » « fais confiance à ton intuition »
  • « Sois fort » deviendra « Prends conscience de tes forces et de tes faiblesses et ne les cache pas », « n’hésite pas à demander de l’aide », « on apprend tous les jours »
  • « Fais des efforts » deviendra « quantité ne signifie pas forcément qualité » « Les efforts diminuent avec l’expérience » « Fais-le, simplement » «prends du plaisir »
  • « Dépêche-toi » deviendra « Prends ton temps. »
Qwesta vous propose de prendre quelques minutes pour analyser en détail vos drivers de motivation : cliquez-ici pour accéder au diagnostic

Ils nous soutiennent :