Quels sont les différents canaux pour recruter vos nouveaux collaborateurs ?

19/03/2017

recrutement.jpg
Les canaux de recrutement sont les moyens ou supports utilisés pour vous permettre de recruter. Selon vos critères (caractéristiques de l'entreprise, du poste, du candidat souhaité, etc.), vous vous dirigerez vers un ou plusieurs canaux de recrutement.

Parmi l'ensemble des canaux de recrutement deux peuvent avoir des répercussions en interne : la cooptation et le recrutement interne. Il faut donc être vigilent. Voici quelques conseils.

En matière de cooptation il faut se rendre compte que vous impliquez l'un de vos collaborateurs dans votre démarche de recrutement. De ce fait, même si celui-ci est d'accord et enthousiaste, vous lui faites tenir un rôle dans l'équipe, qui dépasse sa fonction ou sa place vis-à-vis des autres. Cela peut entraîner des réactions de jalousie ou d'incompréhension qui peuvent dégénérer. Ensuite, tout dépend l'issue de cette cooptation. Si elle est positive, vous intégrerez un nouveau collaborateur qui aura un lien particulier avec l'un des collaborateurs de votre équipe, il faudra en tenir compte. Si cela échoue, il peut se créer une déception chez votre collaborateur qui vous a conseillé, pouvant dégrader la relation avec vous. Il faut donc prendre en compte les aspects suivants :

  • avec votre collaborateur, avoir une discussion transparente et honnête sur :

- les raisons de sa proposition de cooptation : essayer de vérifier si celui-ci veut en tirer un gain,

- les limites de sa participation et lui préciser qu'il ne fera pas partie de la sélection finale du candidat ;

  • avec l'équipe : les informer de la proposition de votre collaborateur et exposer les raisons ou l'intérêt d'y répondre.

En matière de recrutement interne, il est bon d'être vigilant sur deux aspects :

  • informer l'équipe sur votre démarche de recrutement interne. Vos collaborateurs seront ainsi les premiers informés, plutôt que de le savoir par la bande, alors même qu'ils seront les premiers à devoir intégrer le futur collaborateur ;
  • à cette occasion n'hésitez pas à être précis sur le profil souhaité. Cela permettra de revenir éventuellement sur la nécessité de ce recrutement, mais permettra également à ceux parmi vos collaborateurs qui connaissent un éventuel candidat, de lui parler du poste sans trop d'erreurs.

Agence d'intérim

Les entreprises spécialisées dans la mise à disposition d'intérimaires ont pour nom « sociétés de travail temporaire », ou « agences d'intérim », car ce sont souvent des entreprises de taille internationale qui ont des agences dans toutes les grandes villes et bassins d'emplois.

Celles-ci vous permettent d'avoir à votre disposition, souvent rapidement, un travailleur ayant une qualification déterminée par vos soins. Les recours au travail temporaire sont les suivants :

  • remplacement d'un collaborateur ou d'un chef d'entreprise ;
  • accroissement temporaire d'activité ;
  • emploi à caractère temporaire.

L'intérimaire est collaborateur de la société d'intérim et non de l'entreprise. L'intérim est un prêt de main-d'oeuvre. Par conséquent, un contrat est passé entre vous et la société d'intérim.

Agences institutionnelles

Les agences institutionnelles peuvent être :

  • généralistes, comme Pôle emploi ;
  • spécialisées dans une catégorie professionnelle comme l'Agence pour l'emploi des cadres (APEC) ;
  • spécialisées, soit dans un domaine d'activité telle que la Fédération française du bâtiment ou la CAPEB, soit dédiées à une population, telles que l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Cap emploi) ou l'insertion des jeunes (missions locales).
  • Ces institutions peuvent vous offrir des moyens de diffusion de votre offre à travers leurs propres sites ou leurs propres journaux et peuvent vous aider à recruter.

Annonce presse écrite

Les journaux se déclinent en presse quotidienne nationale et presse quotidienne régionale, en presse spécialisée dans des domaines techniques précis, et en presse gratuite (journaux vivant exclusivement de la publicité). Ce canal est souvent utilisé pour des postes spécialisés à forte responsabilité pour des candidats ayant une expérience significative. De plus, il peut également toucher des publics larges lorsque vous avez un nombre important de collaborateurs à recruter.

Annonce Internet

Les sites internet dédiés au recrutement peuvent être :

  • généralistes (www.monster.fr, www.keljob.com, www.regionsjob.com, etc.) ;
  • spécialisés sur un secteur d'activité (ex. : www.metallurgieenligne-fr.com, etc.), sur une fonction (www.cadremploi.com, www.assistante-experte.com, etc.) ou sur une région (www.sudouestjob.com).

Cabinet de recrutement

Vous pouvez faire appel à un cabinet de recrutement pour vous accompagner dans le processus de recherche et de sélection d'un candidat. En effet, ceux-ci proposent souvent différentes formules qui seront adaptées à votre besoin :

  • rédaction et publication de l'offre (anonyme ou pas selon si vous souhaitez officialiser le recrutement) ;
  • tri des candidatures ;
  • passage de tests ;
  • 1ère sélection (entretien individuel ou collectif) ;
  • 2ème sélection (en vous proposant de vous accompagner) ;
  • aide à l'élaboration du contrat de travail et aux formalités d'embauche ;
  • suivi de l'intégration et de la période d'essai ;
  • remplacement du candidat si vous n'êtes pas satisfait.

Cooptation

La cooptation est également un moyen de recevoir des candidatures adaptées à votre besoin. Elle permet à vos collaborateurs de s'investir et de transmettre une bonne image de votre entreprise. Votre collaborateur qui a permis de faire recruter une personne de son réseau aura généralement une prime à la fin de la période d'essai réussie de celle-ci.

Critères de sélection

Votre choix entre les différents canaux de recrutement va se faire en fonction de vos critères et de vos priorités.

En effet, les critères peuvent être nombreux et ce sont eux qui vous permettront de sélectionner le ou les canaux à utiliser. Nous avons listé les critères les plus utilisés :

  • expérience du candidat souhaitée (sans expérience, confirmé, senior, expert, etc.) ;
  • sa place dans l'organisation (poste d'exécution, d'encadrement, stratégique) ;
  • type d'emploi à pourvoir (ouvrier, employé, agent de maîtrise, cadre, etc.) ;
  • son degré de spécialisation : il s'agit de savoir si vous recherchez un candidat ayant une compétence spécifique ;
  • la zone géographique couverte par votre entreprise : zone nationale, régionale, locale ;
  • la localisation du candidat : il s'agit de savoir si votre entreprise est implantée sur une zone urbaine ou rurale et/ou si vous souhaitez que le candidat intervienne sur une zone spécifique, en dehors de la zone de votre entreprise ;
  • le budget disponible pour assurer le recrutement ;
  • le nombre de postes à pourvoir ;
  • les motifs « officieux » du recours au recrutement : par exemple, si la raison est un remplacement de collaborateur en cours de procédure de licenciement, vous allez procéder par canaux informels ;
  • le contrat du poste à pourvoir : CDI, CDD (ainsi que la durée, et l'importance de la mission) ;
  • le temps que vous avez pour recruter : est-ce un recrutement urgent, avez-vous du temps à consacrer pour le recrutement ?

Les TPE (entreprises de moins de 11 salariés) qui embauchent un apprenti de moins de 18 ans depuis le 1er juin 2015 peuvent accéder à l'aide « TPE jeune apprenti » de 1100 euros par trimestre financée par l'État dans la limite de 12 mois (soit 4400 euros pour l'année). Cette aide est cumulable avec les autres dispositifs de primes et d'aides existantes.

Les TPE embauchant leur premier collaborateur (peu importe le salaire) et les entreprises de moins de 250 salariés embauchant un salarié dont la rémunération contractuelle ne dépasse pas 1,3 SMIC peuvent, sous conditions, bénéficier de l'aide de 2000 euros par an (au prorata de la durée du contrat pour un temps partiel) dans la limite de 2 ans (soit 4000 euros pour 2 ans), à raison de 500 euros pour une période de 3 mois d'exécution du contrat de travail. Cette aide n'est pas cumulable avec une autre aide de l'État à l'insertion, à l'accès ou au retour à l'emploi versée au titre du même collaborateur. Enfin, ces dispositions s'appliquent aux contrats de travail (CDD ou CDI) d'une durée minimale de 6 mois dont la date d'effet est comprise entre le 18 janvier 2016 (ou le 9 juin 2015 pour une première embauche) et le 30 juin 2017.

Cvthèque

La « cvthèque », encore appelée la « candidathèque » peut vous permettre de consulter directement des profils de candidat. Les agences institutionnelles ou des sites internet peuvent soit à titre gratuit, soit à titre payant, vous donner accès à cette base de données. Elle peut vous permettre de sélectionner des candidats selon vos critères (disponibilité, expérience, région, etc.).

Écoles

Les écoles sont aussi un canal de recrutement idéal pour certaines entreprises. Elles peuvent vous permettre de recruter des contrats de professionnalisation ou d'apprentissage, des stagiaires, des jeunes diplômés qui pourraient convenir à votre activité (ingénieurs, etc.).

Recrutement interne

Vous pouvez également faire le choix de recruter au sein même de votre entreprise pour différentes raisons (qui peuvent se cumuler) :

  • volonté de favoriser la promotion interne ;
  • compétences et potentiels présents dans l'entreprise ;
  • réorganisation ;
  • etc.

Relations professionnelles et personnelles

Au sein de votre entourage, vous avez également des opportunités de pouvoir trouver votre candidat. En effet, vos fournisseurs (organismes de formation, expert-comptable, etc.), votre réseau professionnel et personnel peuvent vous proposer des candidats.

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux prennent une place importante dans le recrutement. Ils peuvent être un outil :

  • formel : vous avez la possibilité de poster des annonces ;
  • ou informel : vous avez la possibilité de chasser directement les candidats potentiels. Ce mode est souvent utilisé pour trouver des candidats à compétences spécialisées ou de haut niveau.

Ces réseaux sont par exemple Viadeo, Linkedin, etc.

Vous devez être vigilant sur la clause de non-concurrence que ces personnes pourraient avoir dans leur contrat de travail.

Salons et forums

Les salons ou forums sont également des lieux dans lesquels vous pouvez approcher ou recruter des candidats. Ces manifestations peuvent être organisées pour un public soit large comme les salons de l'emploi, soit ciblé, comme le salon de l'aéronautique (ingénieurs).

Textes officiels :

  • Décret n° 2015-773 du 29 juin 2015 portant création d'une aide en faveur des très petites entreprises embauchant des jeunes apprentis
  • Décret n° 2015-806 du 3 juillet 2015 instituant une aide à l'embauche d'un premier salarié
  • Décret n° 2016-40 du 25 janvier 2016 instituant une aide à l'embauche dans les petites et moyennes entreprises
  • Décret n° 2016-1952 du 28 décembre 2016 modifiant le décret n° 2016-40 du 25 janvier 2016 instituant une aide à l'embauche dans les petites et moyennes entreprises
Qwesta vous propose de prendre quelques minutes pour évaluer la qualité des recrutements au sein de votre entreprise : cliquez-ici pour accéder au diagnostic

Ils nous soutiennent :

Ne partez pas de zéro plus de 100 modèles personnalisables disponibles gratuitement

  • Test de connaissance
  • Diagnostic de performance
  • Évaluation de compétences
  • Analyse de profil
  • Robot décisionnel
  • Simulateur/Configurateur
  • Enquête de satisfaction
  • Assistant SAV
  • Tests Psychotechniques
  • Aide à la décision
  • Générateurs de prospects
  • Livre blanc interactif