Qu'est-ce qu'un style social « ANALYSANT » ?

22/09/2017

ANALYSANT.jpg

L' « ANALYSANT » est une personne accommodante, patiente, très orientée vers le travail. Il fait généralement les choses pas à pas, de manière analytique.

> Les besoins du « ANALYSANT» : besoin de s’accomplir

Chaque style est rattaché à un besoin fondamental en particulier qui le pousse à agir.

Les besoins de sécurité proviennent de l’aspiration de chacun d’entre nous à être protégé physiquement et moralement.

L’analysant aime être sécurisé et acquérir du savoir qui le rassure. Il aura tendance à privilégier les solutions éprouvées et à creuser à fond les différentes options possibles avant de pouvoir s’engager dans l’une d’entre elles.

> Le rapport au temps du « ANALYSANT » : le passé

L’analysant est un archiviste dans l’âme, conservant tous les éléments, faits et enseignements du passé lui permettant de l’aider à prendre calmement les décisions les plus sûres.

Il n’oublie jamais les horaires des réunions (il tient scrupuleusement à jour son agenda), mais, souvent trop de temps à rentrer dans les détails, a du mal à s’engager sur les délais.

> Les comportement du « ANALYSANT »

Patient, froid, consciencieux et méthodique, exact, spécialisé, exigeant (envers lui), réfléchi

  • Points forts : authenticité (il fait et pense ce qu’il dit)
  • Points à améliorer : tolérance (les résultats passant avant les réactions et sentiments)

> Les situations de stress du « ANALYSANT »

Les situations de stress ne sont pas les mêmes, suivant les styles, et chaque style réagit de manière différente en situation de stress.

  • Les facteur de stress du « ANALYSANT »  : situation où il faut agir vite, situations de "quitte ou double".
  • Les réactions du « ANALYSANT » en situation de conflit : se replie avec logique (mais peut revenir avec des arguments tangibles).

> Les comportements à avoir par rapport à un « ANALYSANT »

A faire :

  • lui donner des sujets pointus à traiter, plutôt en mode autonome
  • le sécuriser

A éviter :

  • le faire dépendre trop du travail des autres
  • lui donner des sujets de prospective "flou"

A lui apprendre :

  • prendre des risques, et effectuer des approximations
  • tenir les objectifs de coûts et de délais (tendance à la surqualité)
  • s’extérioriser

Qwesta vous propose de prendre quelques minutes pour analyser vos styles sociaux dans le travail : cliquez-ici pour accéder au diagnostic


Ils nous soutiennent :