Mieux
  diriger

Avec les diagnostics QWESTA, facilitez vos prises de décision pour
améliorer votre direction d’entreprise et garantir sa pérennité.

La direction d’une entreprise nécessite d’établir une stratégie globale et d’avoir une vision à long terme. Il s’agit de bien gouverner en évitant les risques, en se démarquant de la concurrence…

Le poste de dirigeant induit des risques et de lourdes responsabilités. A la tête d’une grande entreprise ou d’une TPE, les décisions du dirigeant ont des conséquences sur les emplois et sur la pérennité de sa société.

En tant que capitaine du navire, le dirigeant se doit d’avoir une vision stratégique de son entreprise. Cette vision globale sur le long terme demeure le principal vecteur de réussite, de stagnation ou d’échec d’une entreprise.

Il revient au dirigeant d’élaborer sa stratégie en analysant l’environnement et le positionnement de ses concurrents, en tenant compte des risques et de la réglementation. A lui de mobiliser ensuite ses compétences et celles de ses collaborateurs pour la mettre en œuvre. Son rôle est aussi d’insuffler une culture d’innovation et une dynamique positive au sein de son entreprise. C’est sur ses épaules que repose la motivation et le bon moral des troupes.

Détenir une vision à long terme est important, mais pour minimiser les risques, le dirigeant devra aussi se fixer des caps intermédiaires. L’une des qualités d’un bon chef d’entreprise tient dans son pragmatisme. Il doit fixer des objectifs réalistes et s’adapter au fur et à mesure de ses avancées et de ses capacités. 

Le dirigeant doit prendre des décisions en fonction de la stratégie qu’il a choisie, mais également en fonction de l’environnement de son entreprise. Cela rend la tâche encore plus ardue. Car l’entreprise fait partie d’un système global intégrant non seulement ses actionnaires, mais aussi les autres acteurs qui gravitent autour d’elle et qui possèdent un intérêt dans ses résultats. Il s’agit de satisfaire l’ensemble de ces parties prenantes : les acteurs internes que sont les dirigeants, les salariés et les syndicats, et les acteurs externes que sont les clients, les fournisseurs, les actionnaires, les investisseurs, les banques et autres institutionnels.

Satisfaire tout ce beau monde n’est pas une mince affaire car leurs intérêts divergent : alors que les salariés sont surtout préoccupés par la pérennité de leur emploi et la valorisation de leur salaire, les actionnaires attendent des dividendes élevés dans une pure logique financière. Toute la subtilité de la gouvernance consiste à intégrer les besoins et les motivations de ces parties prenantes pour créer une performance durable. Le dirigeant doit passer du temps à dialoguer avec ces différents acteurs afin de les impliquer et de les rassurer. Ainsi, il incombe au chef d’entreprise de ne pas négliger sa communication.

QWESTA vous propose des diagnostics pour faciliter vos prises de décision, et ainsi donner plus de sens à votre stratégie et à vos actions en vous démarquant de la concurrence.

Les diagnostics liés


Ils nous soutiennent :